J'en avais parlé il y a quelques temps dans une news car j'avais été séduit par cet objet hautement geek, la voici maintenant arrivée

En effet, la saint valentin a ses bons et mauvais côtés, mais parmi les bons côtés il y a "les cadeaux".

C'est donc non sans joie que j'ai découvert ça : 


Comme le Port-Salut, c'est écris dessus "TokyoFlash"... mon appétit grandissait à vue d’œil.

A l’intérieur, fortement bien emballé : 
 

Kisai, on brule, mais laquelle? Tadaaaa : 


La Spider! Première impression, on s'est pas foutu de ma g*ule, la finition a l'air bonne, la montre est assez lourde (synonyme de solidité?).



Toutefois, l'écran couleur n'est pas hyper visible, même avec mon teint de peau plutôt blanchâtre d'un geek en plein de mois de février. D'ailleurs, j'ai le modèle chromé/écran bleu, mais je dois avouer qu'on m'aurait dit que c’était le modèle avec écran vert que je n'aurai pas vu la différence...
Avec les 2 LED qui servent d'éclairage, c'est mieux, mais à voir ce que ça donne en plein soleil pour le coup...


L'arrière de la montre est bien ajusté également, et gravé avec les mentions marque/modèle/référence 


En regardant dans le manuel très succin (l'essentiel y est, mais faut pas être mou du bulbe) on s'apperçoit que les réglages sont pas des plus simples, mais on finit par y arriver quand on a fini par piger le truc.

Maintenant reste plus qu'à aller faire enlever 3/4 maillons pour pouvoir la porter!


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire