Les ordinateurs portables chauffent, c'est un fait. Mais quand les constructeurs font les radins sur la qualité du microbillage des chipsets, particulièrement les chipsets vidéo nvidia (dans mon cas sur un HP DV2000), et bien à force ça "colle plus" et l'affichage se divise en 6, prend des couleurs à faire pâlir un tamanoir sous LSD ou simplement cesse de fonctionner...

Évidemment la plupart des gens préfèrent les jeter, puisque cette fourberie apparaît souvent après la fin de garantie et que la réparation (i.e changement de carte-mère) coûte aussi cher qu'un nouveau pc bas de gamme.

Mais quenini les amis, il existe une méthode à moindre coût, certes un peu risquée, mais quand on en est là, j'ai envie de dire qu'on a plus grand chose à perdre.

Donc c'est parti, pas besoin de beaucoup d'outils, un jeu de tournevis de précision et un décapeur thermique suffiront.

-"Un décapeur thermique? le truc pour décoller la peinture des vollets?" me direz-vous avec un regard de merlan frit.

-"Oui ma ptite dame, celui-là même qui chauffe à 400°" vous répondrais-je confiant

Étape 1 : Démonter le pc afin d'en extraire la carte-mère, c'est le plus long et fastidieux, surtout suivant la marque et le modèle :


Bonus : un tuto pas à pas pour démonter le fuameux DV2000

Etape 2 : Enlever de la carte mère tout ce qui est en plastique et qui risque de fondre (ventilateur, protections contre les court-circuits, etc), afin d'obtenir ça : 


Étape 3 : Fabriquer une protection contre la chaleur, qui ne laissera apparaître que le chipset en question (on va éviter de faire cramer le socket CPU par exemple):


Donc tous les moyens sont bons, laissez parler votre inspiration, ici j'ai pris un morceau de carton que j'ai enveloppé d’aluminium culinaire.

Pour ceux qui ont un doute sur le chipset, c'est comme le port-salut, c'est écrit dessus : 


Nous sommes prêts, attaquons la boucherie...

Etape 4 : La cuisson
Le principe est simple : le chipset étant "collé" à chaud (microbillage étain), nous ne sommes pas équipés pour le décoller proprement, nettoyer l'ancienne soudure, refaire un microbillage propre, et recoller le chipset (mais certaines entreprise le font!).

-"Donc on fait quoi patron?"
-"Bah comme d'hab, les gorets.

On va chauffer le tout, "par dessus", afin de faire refondre l'étain situé entre le chipset et la carte-mère, et ainsi de rétablir le contact.

L'outil :

Phase 1 : pré-chauffage
La pratique nécessite un peu de doigté, car il faut monter la température doucement. Soit vous avez la chance (ou le budget) d'avoir un décapeur réglable (comme sur la photo), soit vous jouer avec la distance (on commence à 80cm, puis on se rapproche petit à petit). Le but ici est d'éviter le choc thermique.

Phase 2 : soudure
Une fois que le chipset est monté en température tranquillement, on reste 3 minutes à 350-400°. Pour savoir si on est suffisament chaud, vous pouvez disposer un petit bout d'étain sur le chipset, qui se mettra à fondre pour vous prévenir que "vous y êtes".

Phase 3 : consolidation
Une fois les 3 minutes écoulées, même principe qu'à l'aller, on refroidit doucement afin de ne pas faire de choc thermique là aussi.

Avant de tout remonter, on teste viteuf avec le minimum vital pour voir le résultat :


Victory! Ya plus qu'à remonter et croiser les doigts pour que ça dure longtemps, car inévitablement le pc va re-chauffer...

Conseil : appliquez de la bonne pâte thermique (genre Artic silver) et vérifiez bien le contact entre chipset / CPU et les heatpipes du radiateur. 


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire